• Home/
  • Château de Peralada

Château de Peralada

Le Château de Peralada est un important et complexe ensemble artistique bâti au XIVe par les vicomtes de Rocabertí, après que la forteresse — appelée Castro Tolon et située sur la partie la plus haute de la cité primitive — fut détruite en 1285 lors de la croisade contre la Catalogne menée par le roi de France Philippe le Hardi.

Au cours des siècles, le château a subi de nombreux agrandissements et autres réfections. La partie la plus ancienne consiste en deux tours qui flanquent l'entrée, construites pendant la première moitié du XIVe siècle. La façade occidentale, de style Renaissance, témoigne de la puissance des Rocabertí au XVIe siècle. La dernière grande restauration fut menée à bien pendant le dernier tiers du XIXe siècle, lorsque les trois frères de la famille comtale revinrent de Paris ; c'est à cette réfection que nous devons l'aspect actuel du palais, la construction du parc, conçu par le paysagiste français Duvillers, et l'implantation du plan d'eau.

En 1923, le château fut acquis par l'entrepreneur barcelonais Miquel Mateu i Pla qui y installa une extraordinaire bibliothèque et en fit le siège de ses collections d’art : verrerie, céramique, peinture et manuscrits. Sa fille et son gendre, Carmen Mateu et Artur Suqué, ont par la suite enrichi les collections et ont consolidé le château en tant qu’espace culturel.

L'ensemble actuel se compose du château proprement dit qui, depuis 1979, abrite un casino, des jardins qui, depuis 1987, sont chaque été le théâtre du Festival International de Musique Château de Peralada, et du couvent du Carme, aujourd'hui musée et bibliothèque ouverts au public.

Comment s'y rendre
Comment s'y rendre
×